Le romarin, or vert des garrigues

Le romarin (Rosmarinus officinalis) est un arbrisseau des régions méditerranéennes qui pousse à l’état sauvage sur les sols calcaires, les garrigues, maquis, bois clairsemés et en culture dans les potagers. Cet aromate, qui parfume agréablement nos plats, possède également des vertus précieuses pour le système digestif.

Différentes propriétés

3f9r03qw92as4ogko8so4kg4s-full-9364510

Romarin en fleurs (Rosmarinus officinalis)

Le romarin stimule le fonctionnement de la vésicule biliaire. Il est alors indiqué pour soigner l’insuffisance hépatique en cas d’inflammation chronique de la vésicule. L’arbrisseau est également réputé pour ses propriétés antispasmodiques, cholérétiques, hépatoprotectrices diurétiques et énergisantes !

Pour son pouvoir antiseptique bronchique, le romarin est préconisé pour soigner les bronchites, la grippe et l’asthme. En Espagne, la plante sert aussi de tonifiant et cicatrisant ophtalmique, traitement anti-acnéique, anti-ulcéreux et antitussif.

Légende populaire du Roussillon

Le romarin faisait jadis l’objet d’un rituel censé attirer la chance, la vertu et la santé. Il s’agissait de disposer du romarin en croix sur une plaque de fer. Au point de rencontre, on plaçait une feuille de laurier. Le tout était arrosé d’encens puis brûlé. (Source Hélène Avril).

Comment l’utiliser ?

En infusion : prendre les sommités fleuries, 1 cuillère à café par tasse d’eau bouillante ; 2 à 3 tasses par jour.

Extrait fluide : 1 à 3 g /jour.

Gélules : 3 à 4 /jour.

En teinture mère homéopathique : 80 gouttes 2 fois/jour.

En huile essentielle :
– Voie orale : 2 gouttes/jour, à jeun, sur un sucre, dans une cuillère de miel ou un comprimé spécial huiles essentielles.
– Massage : 2 à 3 gouttes directement sur la zone concernée, 2 à 3 fois/jour.

Idées recettes

Gelée de romarin

gelee-serpolet-romarinPour environ 3 pots :

  • 10 branches de romarin
  • 1 litre d’eau
  • 1 kg de sucre cristallisé
  • 1 sachet de Vitpris ou 3 grammes d’agar-agar

Portez l’eau à ébullition. Coupez le feu et ajoutez les branches de romarin. Laissez infuser un quart d’heure minimum. Enlevez le romarin, filtrez l’eau, ajoutez le sucre. Remettez la préparation au feu jusqu’à ce que le sucre soit fondu. Mettez la casserole hors feu pour ajouter soit le Vitpris (en suivant les indications du sachet) soit l’agar-agar, préalablement dilué dans un peu d’eau froide. Réchauffez le tout et coupez le feu dès l’ébullition Mettez en pot et couvrez. Conservez au frais après ouverture.
Cette délicieuse gelée se déguste à l’envi ! Y compris en accompagnement des gibiers ou foies gras.

Gelée de citron et romarin

recipe-gelee-pomme-romarinPour réaliser environ 6 pots :

  • 2 branches de romarin
  • 1kg de citrons non traités
  • 1,5 kg de sucre

Lavez bien les citrons et coupez-les en fines lamelles. Ne jetez pas les pépins ! Placez-les dans une mousseline, nouez cette dernière et mettez-la de côté. Placez les citrons et le romarin dans une casserole avec 2 litres d’eau, portez à ébullition en laissant cuire 10 mn, puis laissez reposer une journée entière. Filtrez les citrons et pressez-les dans une étamine pour récupérer un maximum de jus. Versez ce dernier dans une casserole avec le sucre, mélangez puis ajoutez la mousseline contenant les pépins. Faire cuire jusqu’à ce que le sirop épaississe et prenne l’apparence d’une gelée. Versez dans des pots hermétiques.

Sources : Précieuses Plantes de Méditerranée / Marmitton

Vous avez aimé cet article ?

Donnez-nous votre avis !

Pas intéressantPeu intéressantIntéressantTrès intéressantExcellent ! Aucun vote pour le moment...
Loading...

Nos valeurs se vivent et se partagent

Rejoignez la communauté Flordaki et parlez-en autour de vous !