Canicule : conseils et précautions

La canicule frappe, cette année encore, la majeure partie de la France. Il est essentiel  – voire vital  – de ne pas sous-estimer les effets néfastes et les conséquences de ces pics de chaleur. Voici quelques conseils simples et logiques, à appliquer pour la sécurité des petits et des grands.

La maison

  • Boire beaucoup d’eau

Chez vous ou dehors, et ce, même sans avoir soif ! Eau fraîche, thé, infusions, jus de fruits, le principal est de s’hydrater suffisamment. Les sujets les plus sensibles à la déshydratation rapide sont les enfants et les personnes âgées.

A SAVOIR :

L’alcool déshydrate fortement le corps, et davantage en période de fortes chaleurs. Si vraiment le petit vin blanc vous appelle sous la tonnelle, réservez-le pour la soirée, sans en abuser bien sûr. Sinon, évitez la consommation d’alcool durant les fortes chaleurs ou alternez quoiqu’il en soit avec de l’eau.

  • Rafraîchir son corps plusieurs fois par jour, idéalement en gardant le corps légèrement humide.

Brumisateur, gant de toilette mouillé, douches et bains frais (ou tièdes). Tout est bon pour se rafraîchir !

  • Garder la maison fraîche

. Pas facile de conserver une température agréable si la maison n’est pas climatisée. Le matin, ouvrez les fenêtres et volets très tôt pour faire entrer l’air frais. Dès que la température grimpe, fermez les fenêtres et baissez les volets entièrement ou au 3/4, l’objectif étant que le soleil ne reflète pas contre les vitres (qui feront « loupe » et augmenteront la température) et que la chaleur n’entre pas. Le soir, dès qu’un peu de fraîcheur se fait sentir, ouvrez à nouveaAir conditioner. Microclimate of vital space.u (attention aux moustiques, équipez-vous si besoin ! )

. Limitez l’utilisation d’appareil dégageant de la chaleur : fours, halogène, lumières électriques, ordinateurs, imprimantes…

. Utilisez des ventilateurs.

. Si la maison est climatisée, veillez à ce que vos appareils soient en bon état, nettoyés et révisés.

  • Rester au frais le plus souvent possible

Si la chaleur dans votre maison vous indispose vraiment, sortez dans les endroits frais. Supermarchés, magasins, cinémas, les endroits publiques sont, normalement, toujours climatisés.

  • Ne pas rester seul(e) si vous ressentez une gêne par rapport à la chaleur : vertiges, difficultés respiratoires etc. Ne prenez pas le risque d’avoir un malaise.
  • Si vous devez sortir, portez une casquette ou un chapeau ainsi que des vêtements amples et de couleur claire.

Les enfants

Les « coups de chaleur » et la déshydratation arrivent chez les nourrissons et jeunes enfants en quelques heures seulement, de par leur dépendance et leur inconscience du danger. Il faut leur faire boire des boissons fraîches très régulièrement, plus qu’en temps normal, même si les petits font parfois de la résistance !

A la maison

  • Laissez les jeunes enfants légèrement vêtus, en slip ou culotte et les bébés en simple couche. Proposez-leur des petites douches ou bains tièdes et à la sieste, assombrissez les pièces.
  • En cas de coup de chaleur : somnolence ou agitation anormale, pâleur, fièvre, soif intense… réhydratez et rafraîchissez immédiatement votre enfant et faites baisser la fièvre. En cas de vomissement, diarrhée et/ou perte de poids, appelez le SAMU (15) ou rendez-vous aux urgences.
  • Chaleur et pollution ne font pas bon ménage : si votre enfant présente des symptômes asthmatiques, toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge et des yeux, rhinites…consultez votre médecin traitant.

A l’extérieur

Habillez les enfants avec des vêtements courts, amples, de couleur claire, et mettez-leur un chapeau.

Lors des déplacements : emportez plusieurs bouteilles d’eau fraîche, équipez le siège auto d’une housse en coton pour éviter l’augmentation de la transpiration (qui déshydrate le corps) et placez des pare-soleil sur les vitres (latérales et vitre arrière).

Vu les accidents mortels chaque année, il est nécessaire de rappeler qu’il ne faut JAMAIS LAISSER UN ENFANT DANS UNE VOITURE, même pour un court instant, même avec les fenêtres ouvertes, ce qui est également valable pour les ANIMAUX. Une voiture au soleil devient un « four solaire », il n’y a donc aucune exception possible et imaginable. Cela s’apparente à un ACTE CRIMINEL.

A la plage, équipez-vos enfants des  « indispensables » :  chapeau, T-shirts anti-UV (Décathlon) + lunettes de soleil + crème solaire très haute protection (50) à appliquer toutes les heures et après chaque bain. Eau fraîche et parasol complètent également la panoplie « anti coup de chaleur et coup de soleil ». En toute logique, évitez également les heures les plus chaudes (11h – 16h). CHILD

Les personnes âgées

Elles sont naturellement beaucoup plus fragiles que le reste de la population. Les adultes doivent s’assurer du confort de leurs parents et prendre régulièrement des nouvelles, surtout si leurs aînés sont seuls et éloignés. A l’inverse, les parents doivent, s’ils le peuvent, rassurer leurs enfants ou les alerter en cas de gêne ou de problème quelconque lié à la chaleur.

Le cas des personnes âgées qui s’hydratent peu ou pas et se nourrissent à peine « parce qu’il fait chaud  et qu’elles n’ont pas faim » est légion et l’on déplore chaque année des décès dus à la déshydratation.

Il est essentiel de boire beaucoup d’eau durant la canicule (1,5 l minimum), même sans avoir soif. Cela est encore plus important chez les sujets fragiles.

A SAVOIR : des aides concernant les personnes âgées ont été mises en place au niveau national, afin de leur apporter plus de sécurité en cas de fortes chaleurs. Il s’agit du Plan Vermeil et Plan Bleu. Les personnes âgées ou les tiers peuvent faire une demande en mairie.

Les sportifs

Quelques règles sont également à observer :

  • Eviter de s’entraîner durant les heures chaudes (11-21h) et choisir un endroit ombragé pour la pratique,
  • S’hydrater régulièrement en buvant de l’eau avant, pendant et après l’effort, à raison d’un verre toutes les 10mn,
  • Porter un chapeau à bords larges (pour protéger le cou, souvent oublié),
  • En cas d’étourdissement ou de maux de tête, stoppez immédiatement et mettez-vous à l’ombre.

Solidarité

En cas de fortes chaleurs, l’isolement représente un facteur aggravant pour les personnes âgées et les personnes handicapées. L’entourage est alors primordial : famille, amis, voisins…nous devons faire preuve de solidarité et d’attention, chacun avec ses possibilités, envers les personnes que l’on sait seules et/ou éloignées de leurs enfants. Les mairies pouvant également intervenir dans certaines conditions, n’hésitez pas à leur demander des renseignements.

 Source : infocanicule.fr

Photos : Fotolia

Vous avez aimé cet article ?

Donnez-nous votre avis !

Pas intéressantPeu intéressantIntéressantTrès intéressantExcellent ! Aucun vote pour le moment...
Loading...

Nos valeurs se vivent et se partagent

Rejoignez la communauté Flordaki et parlez-en autour de vous !

Coup d'œil sur Instagram